Rechercher
  • evasionzen38

Psssittt... vous connaissez le Psoas?

Dernière mise à jour : 5 mars 2021

De quoi s'agit-il ? Et bien le Psoas ou Iliopsoas se trouve être l'un des muscles le plus long et le plus profond de notre corps.

Sa fonction est très importante à beaucoup de niveaux, il est même appelé dans certaines traditions, le muscle de l'âme.

Nous allons en découvrir un peu plus sur cette partie de notre corps qui demande une attention particulière et mérite que l'on s'y intéresse.

Le Psoas se situe au centre de notre corps, il part des vertèbres lombaires jusqu'aux hanches. Il relie donc la colonne aux jambes. Il nous permet d'avoir une bonne mobilité, flexibilité et équilibre. Il est l'un des principaux fléchisseurs de la hanche.

Il est étroitement lié à notre diaphragme. La respiration jouera donc un rôle essentiel dans la décontraction du Psoas. Respirer en conscience, lentement et profondément aura un impact favorable sur celui-ci.

Il est activé, donc se contracte par un mécanisme inconscient (provenant de notre cerveau reptilien). Une contraction trop forte due à des réactions de peurs, de stress ou danger, pourra être à l'origine de troubles dans le corps et de douleurs.

Travailler dessus permettra un bon alignement du corps, une meilleure digestion car il est le siège de nos organes abdominaux, ainsi qu'un équilibre émotionnel agissant au niveau de notre système nerveux.

Vous l'aurez compris, ce muscle a une influence sur différents plans: squelettique, musculaire, organique, énergétique et mental.

Dans la pratique yogique, beaucoup de postures et de pranayamas (exercices respiratoires) travaillent dessus. Nous pouvons également méditer sur cette zone, ainsi que sur le chakra Manipura (plexus solaire) et Svadisthana (sacré) au niveau de notre corps énergétique, qui sont étroitement liés à ce muscle.

Lorsqu'il dysfonctionne, il peut apparaitre différents maux, comme des douleurs lombaires, des problèmes digestifs, des troubles émotionnels, une mauvaise posture, des troubles de l'équilibre et un manque de souplesse dans le bas du corps.

Un Psoas détendu et étiré apportera une stabilité du corps et de l'esprit.

Je vous partage trois asanas (parmi tant d'autres) qui agissent principalement sur le Psoas:

Ardha Matsyendrasana



Gorakshasana

(pour un étirement plus intense, vous pouvez vous pencher en avant, le buste sur vos genoux)



Hindolasana




Respiration consciente et méditation dans le Psoas,

le deuxième et troisième chakra



🙏 Namaste 🙏

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout